Les barotraumatismes sont des accidents d'ordre mécanique, directement liés aux effets de la pression sur les volumes gazeux (loi de Mariotte).

Le corps humain est constitué de solides (les os), de liquides (sang, tissus), et de cavités remplies de gaz (oreilles, sinus, tube digestif, poumons).

Alors que les solides et les liquides sont pratiquement incompressibles, les gaz suivent la loi de Mariotte, c'est-à-dire qu'ils se compriment quand le plongeur descend et se détendent quand il remonte. Les variations de volumes des gaz contenus dans différentes parties de notre organisme, dont la communication avec l'extérieur n'est pas assurée correctement sont à l'origine des barotraumatismes.

Ces accidents sont les plus nombreux.

 

LOI DE MARIOTTE

A température constante, le volume occupé par un gaz est inversement proportionnel à la pression qu'il reçoit.

Quand la pression augment le volume se comprime. Quand la pression baisse, le volume se détend. 

P1 x V1 = P2 x V2 = constante

 

LES DIFFÉRENTS BAROTRAUMATISMES

Cliquez sur les liens ci-dessous pour accéder à une description plus complète des accidents barotraumatiques (page en cours de rédaction)

    1. Les oreilles
  2. Les poumons
  3. Les sinus
  4. Le placage de masque
  5. Le barotraumatisme des dents
  6. Les intestins, l'estomac : la colique du scaphandrier